TORREDERIVANTE.ORG

marques | auteurs | international | historique

la procédure de publication

1ère ETAPE.
Pour éviter les spams (courrier non désiré : publicités, etc) , vous commencez par envoyer un message qui ne comporte qu'un SUJET avec les informations suivantes :
.la référence du paragraphe à la suite duquel vous voulez ajouter une proposition. Cette référence s'obtient avec l'onglet "marques" qui affiche un code sur fond rouge devant chaque paragraphe.
.un tiret,
.votre alias(*),
exemple: 00001FC2-C6MnO2

Si vous ne respectez pas ce protocole ("paragraphe-alias" dans le sujet) votre message va au broyeur direct en arrivant. Et vous n'en aurez plus de nouvelles. Cette méthode rude a été mise en place pour éviter les spams.

(*) En guise d'alias, vous pouvez mettre votre identité réelle, mais la notoriété n'a pas grande importance sur torreDerivante. Par contre si vos écrits peuvent vous attirer des sarcasmes, de la haine voire de l'emprisonnement ou pire selon le lieu de la Terre d'où vous posterez vos mails, alors l'anonymat d'un alias est la première précaution à prendre (pour plus de précautions, vous pouvez consulter "l'art" de la Résistance). Si vous ne mettez rien, on vous attribuera un identifiant anonyme, mais qui ne fonctionnera qu'avec l'adresse avec laquelle vous écrivez cette demande d'autorisation. Ceci dans le but d'éviter que nous soyons inondés de spams.

2ème ETAPE.
Vous recevez une copie de votre message où le SUJET (référence de paragraphe-alias) est complété d'un code de validation.
Vous répondez au message.
Vous insérez votre proposition de publication dans le corps du message (cette fois sans toucher au champ SUJET du message).
Dans le corps du message vous pouvez aussi mettre le code de la page de ce paragraphe (c'est l'URL qui est dans l'onglet de navigation, exemple: torrederivante.org/FR/S00000002), ça aidera pour la suite.

3ème ETAPE.
Cas simple
Si votre proposition est rédigée de façon satisfaisante et correspond à l'esprit du registre, le texte est publié. Et l'affaire est close.

Cas plus compliqué
La personne qui traite votre message peut vous demander certaines précisions, elle peut vous suggérer des modifications ou vous inviter à contacter un "aide-écrivain" (sur une liste) si la tâche de correction lui semble ardue.

La correction peut ainsi avancer par échanges de message jusqu'à la publication. Cette méthode qui peut sembler "laborieuse", présente l'avantage d'une première négociation sur la pertinence du texte. Cependant si une page évolue rapidement cela peut avoir comme conséquence de vous obliger à revoir plusieurs fois la forme du texte à publier si son environnement le rend inadapté.
Si vous êtes plusieurs à apporter des modifications à un même paragraphe au même moment, un groupe (avec copie des messages systématique) pourra être constitué si les modifications semblent importantes.

La personne qui traite votre message peut aussi clôturer l'échange par une réponse type. C'est que ce n'est pas bon du tout.
En cas de litige, vous pouvez faire une requête de réexamen. La personne qui traite votre message le transmettra aux "superviseurs" qui examineront votre proposition.

Rappel : les textes refusés sont consultables en téléchargement.
Par contre les textes incompréhensibles (attention : les textes d'une autre langue ne sont pas considérés comme incompréhensibles, ils sont transmis au site de gestion de cette langue, ou conservés en attente de la création dudit site), les textes d'insultes, les textes sans rapport avec le registre (spams) sont "passés au broyeur".

N.B. Le site de torreDerivante n'est pas exempt d'interruption non-désirée (panne électrique); un message peut vous être retourné avec un message de non-délivrabilité (le site ne devrait pas être accessible non plus). Armez vous de patience et reproposez le plus tard (une panne peut varier de 5mn à une dizaine de jours, voire plus en cas de catastrophe naturelle régionale).

Prochainement mise en service du serveur de messagerie. Patience...


etoile